29 mai 2024
Soins du visage

Mon type de peau : comment savoir ?

Dans mon salon Discord, une personne m’a dit la chose suivante « Je suis toujours intéressée par les routines de soin, mais impossible de savoir ce qu’il me faudrait, donc c’est la première chose que j’ai cherchée sur le site ! »

Elle a raison : on ne sait pas toujours quel est notre type de peau. Ainsi, on va procéder à une mise à niveau générale pour que vous puissiez vous repérer.

Peau jeune ou peau mature ?

C’est la distinction la plus simple à faire. La peau jeune signifie que vous faites encore des épisodes d’acné juvénile. Ce sont généralement les personnes de moins de 25 ans. Après 25 ans, les hormones, aussi bien chez les hommes que chez les femmes, se stabilisent. Si vous faites encore de l’acné passé 25 ans, vous changez de catégorie.

La dénomination de peau mature est un vocable aimable pour désigner les peaux qui commencent à vieillir. On passe dans cette catégorie dès qu’on approche la quarantaine et les premières rides visibles à l’œil nu.

Naturellement, vous n’y pouvez pas grand-chose, sauf à prendre, dès la vingtaine, de bonnes habitudes : boire de l’eau — minimum un litre et demi par jour — et vous hydrater quotidiennement, y compris sur le contour des yeux. Bien entendu, on parle ici d’un entretien sur le long terme et même ainsi, vous ne pourrez pas grand-chose contre certains outrages du temps.

Certains sérums ou crèmes avec de l’acide hyaluronique permettent d’atténuer les effets du temps. Le côté amusant du marketing est que les réclames en question mettent toujours en scène des gamines de 20 ans.

Donc, en fonction de votre âge, vous êtes soit une peau jeune, soit une peau mature. Et entre les deux ?

La peau sèche

Quand vous avez la peau sèche, cela signifie que votre peau ne produit pas assez de sébum. Merveilleux, pensez-vous ! Enfin débarrassé des points noirs, des boutons, de la brillance.

Alors non : cela veut dire que votre peau va tirer, même peler à certains endroits, qu’elle va rougir et que vous allez morfler à chaque changement de température.

Votre peau sera aussi rêche, comme du papyrus, vos rides seront plus marquées et votre peau vieillira plus vite.

J’étais une peau mixte, je suis devenue une peau sèche. De vous à moi, je me demande si je ne préférais pas l’ancienne version.

La peau mixte

La peau mixte cumule les embêtements. Elle brille et elle est grasse sur la zone T du visage. La zone T est le front, le nez et le menton. Sur le reste du visage, la peau est normale, elle ne tire pas et elle ne brille pas.

Vous êtes aussi une peau mixte si vos pores sont dilatés. Comment savoir si vos pores sont dilatés ? Les pores sont de tout petits trous dans la peau. Si vous pouvez les voir à l’œil nu dans un miroir, c’est qu’ils sont dilatés. Point bonus : c’est généralement un très bon foyer d’accueil pour les points noirs.

Enfin, vous pouvez présenter des imperfections sur la zone maxillaire du visage, c’est-à-dire que vous pouvez avoir un bouton ou deux qui surgit sur la partie inférieure du visage, au niveau de la mâchoire.

La peau grasse

Alors, pour la peau grasse, ce n’est pas compliqué : votre visage brille partout et non, ce n’est pas parce que vous êtes tombé dans un pot de paillettes. Votre teint est bien gras, comme si vous vous étiez passé le visage au-dessus d’une friteuse.

Votre peau est souvent plus épaisse, le grain n’est pas régulier, vous avez les pores dilatés et vous êtes sujette à l’acné.

Quelle différence avec la peau mixte ? La surface concernée. Dans une peau mixte, ce n’est que la zone T qui est concernée alors que sur une peau grasse, c’est tout le visage qui a droit à ce traitement.

Pour savoir si vous êtes une peau grasse, après une journée, sans vous être maquillée, passez un mouchoir sur les joues. Si le mouchoir est propre, vous êtes une peau mixte. Si vous constatez un dépôt un peu gras, vous êtes une peau grasse.

Sachez que la nature de votre peau n’a rien à voir avec votre hygiène. Vous pouvez avoir une hygiène parfaite et avoir une peau problématique. Il y a un facteur génétique et environnemental qui entrent en ligne de compte, sans parler de la vie quotidienne.

La peau normale

Alors si vous êtes dans cette catégorie, par principe, je suis jalouse. Qu’est-ce qu’une peau normale ? C’est une peau qui ne tiraille pas, qui n’a pas de pores dilatés, qui n’a pas d’imperfections, qui ne rougit pas en cas de froid ou de chaud.

Bref, c’est une peau qu’on envie toutes. Pour autant, cela ne veut pas dire que vous ne devez pas en prendre soin.

Ce serait dommage d’avoir un tel capital beauté et de ne pas le faire fructifier.

Les autres caractéristiques

Pour une raison ou pour une autre, votre peau peut passer par différents états, qui sont temporaires. Ce sont des phases. Cela peut être dû à un bouleversement hormonal — une grossesse par exemple — un stress, un changement d’alimentation, un changement de climat ou même un changement de météo ou de climat.

C’est mon cas par exemple : dès que la température passe sous le 24 °C, ma peau — et moi avec — souffre. Par contre, je rayonne pendant les canicules.

La peau peut être déshydratée et donc tirailler de manière temporaire ou sur certaines zones. Si le tiraillement dure davantage que trois semaines, ce n’est pas une simple déshydratation.

Elle peut aussi être sensible, c’est-à-dire qu’elle va réagir à tout : le chaud, le froid, le simple fait de passer votre main sur le visage. Et si en prime, vous avez la peau sèche, vous avez gagné un maquillage de fraise pour Halloween.

Enfin, on a évoqué le sujet précédemment, vous avez les peaux acnéiques.

Comment savoir quel est mon type de peau ?

Vous pouvez vous rendre chez un dermatologue pour faire un diagnostic si vous avez la chance d’en trouver un à proximité et dont le carnet de rendez-vous n’est pas plein.

Vous pouvez aussi vous rendre dans un salon de beauté ou dans une parfumerie.

L’option la plus simple est de le faire soi-même à la maison. Vous vous lavez le visage et une heure après, vous vous plantez devant la glace pour vous observer.

Regardez si votre peau brille, si elle tiraille par endroits ou si elle est rêche. Veillez à vous observer dans un endroit lumineux ou avec un miroir grossissant ou lumineux pour observer vos pores. Voilà, maintenant, vous savez quel est votre type de peau et quelle routine de soin est la plus adaptée pour vous.