22 juillet 2024
Beauté des mains

Faire une manucure complète : le tutoriel avec Green Flash

Dans l’article consacré aux vernis à ongles Green Flash, je vous avais promis un tutoriel complet sur la méthode à suivre. Si elle peut vous sembler un peu longue, rassurez-vous, elle est très simple.

Votre matériel

Pour vous simplifier la vie, préparez votre espace de travail. Utilisez un plan de travail stable et posez une serviette de toilette dessus. Préparez votre matériel : cotons, dissolvant, coupes ongles, limes à ongles, alcool à 70°, écran total, bâton de buis, pinces de retrait, etc.

Après la manucure, n’oubliez pas de ranger et de nettoyer vos instruments. Les outils en métal sont régulièrement trempés dans un bain d’alcool à 70° après avoir été nettoyés à l’eau et au savon. Ils sont ensuite séchés avec un linge dédié.

Étape 1 de la manucure complète : enlever le vernis

Avant de faire quoi que ce soit, vous devez enlever l’ancien vernis à ongles. S’il s’agit d’un vernis à ongles classique, prenez du coton et du dissolvant. S’il s’agit du vernis Green Flash, déposez un peu d’eau dissolvante de la gamme Green Flash de Manucurist sur des carrés de coton. Les rectangles de coton que vous voyez dans la photo ci-dessous ne sont pas fournis dans le coffret Green Flash. Vous en trouverez sur Amazon ou dans les boutiques spécialisées pour les cheveux ou pour les ongles. Pour les pinces de retrait, c’est plus pratique.

Vous déposez un peu de produit sur les rectangles de coton. Vous pliez en deux le rectangle, vous le posez sur l’ongle et vous piégez votre ongle sous le coton avec la pince de retrait.

Les pinces sont fournies dans le coffret. Selon Manucurist, une minute suffit. Comptez plutôt deux minutes quand vous avez fini de poser la dernière pince de retrait. Retirez les pinces. Il va rester des résidus.

N’ayez pas d’inquiétude : ces résidus s’enlèvent très bien. Prenez quelques disques de coton classique, mettez de l’eau dissolvante dessus et frottez vos ongles avec, pour éliminer ce qui reste. Pour parfaire le travail, vous pouvez aussi passer un coton trempé d’alcool à 70°. Cela achèvera d’ôter tout ce qui peut rester. Ensuite, direction la salle de bains. On se lave les mains, on utilise une brosse à ongles. En les séchant, on en profite pour repousser les cuticules. Voici le résultat.

Étape 2 : couper, polir et repousser

Cette étape est commune à toutes les manucures. On commence par couper ses ongles. Vous pouvez utiliser des ciseaux ou des coupes ongles. Tout dépend de la longueur de vos ongles. Quand ils sont trop longs, j’utilise des ciseaux. Mais, s’il s’agit juste de « rafraîchir » la coupe, j’opte pour un coupe-ongle. J’en utilise deux. L’un est assez large pour les ongles des mains et pour les orteils. Le second est plus petit et me sert pour faire les bords et le travail de précision.

Une fois que tous les ongles ont la bonne longueur, je passe la lime à ongles. J’utilise une lime à ongles en verre. Elles sont moins méchantes pour les ongles et le travail est plus fin. Ensuite, je passe le polissoir sur les ongles et au-dessus des ongles. Cela permet d’éliminer les aspérités. Je passe le pinceau à épousseter dessus pour enlever les poussières d’ongles.

Ensuite, j’utilise un repousse cuticules. Dans l’une de mes dernières box Blissim, j’ai reçu une huile nourrissante pour les ongles. J’en dépose une goutte sur chaque ongle. Je masse et j’enlève l’excédent avec la serviette de toilette, que j’utilise pour protéger ma table. Enfin, il me reste plus qu’à mettre un écran total sur la main.

Le temps que je nettoie l’autre main, la première est prête, je peux passer à la pose du vernis.

Étape 3 : la pose du vernis

Manucurist a eu la bonne idée de mettre des numéros sur le haut des flacons. On commence donc par la base, qui porte le numéro 1. On prélève un peu de produit et on étale une fine couche sur l’ongle. Anna — mon amie de Majorque qui tient un salon de beauté — ne commence jamais à la base de l’ongle mais, toujours un millimètre avant pour ensuite revenir délicatement en arrière. Cela demande un temps d’apprentissage. Mais, vous devez éviter de toucher la cuticule avec le vernis.

N’oubliez pas de border l’ongle. Cela veut dire passer une fine couche de vernis sur le dessus de l’ongle. Là encore, cela demande un peu d’exercice, ne vous inquiétez pas si vous n’y arrivez pas du premier coup ou si vous débordez derrière l’ongle. Une fois que la base est posée, passez votre main sous la lampe à UV. C’est pour cela que je vous recommande de mettre de l’écran total. Même si vous n’allez pas rester longtemps sous la lampe, ce sont tout de même des UV.

Recommencez ces étapes avec la couleur. Pour la couleur, vous mettrez deux couches et c’est le flacon portant le numéro 2. Vous finissez avec le top coat, le flacon numéro 3. Si j’en crois les commentaires laissés sur Blissim, la lampe du coffret n’est pas assez puissante pour sécher totalement le vernis. J’ai donc doublé le temps de séchage de la couleur et du top coat. D’après le mode d’emploi, il faut compter respectivement deux et trois minutes. Je fais sécher la couleur quatre minutes et le top coat pendant six minutes, afin d’être réellement tranquille.

Si vous utilisez des vernis à ongles foncés, ce qui est mon cas et que vous avez peur de déborder, vous pouvez utiliser un stylo correcteur de vernis. Personnellement, je préfère le traditionnel bâton de buis, pour rectifier les éventuels débordements de produits.

Comme vous le voyez, la lampe dispose d’un câble de branchement USB. Je la connecte à ma batterie externe. Le minuteur ne dépasse pas les soixante secondes au compteur, ce qui veut dire qu’il revient à zéro à chaque minute. Ne cherchez pas le bouton arrêt. La machine est préprogrammée. Appuyez simplement sur le bouton et quand le temps est écoulé, elle s’arrêtera toute seule.

Étape 4 : les détails

Combien de temps me prend une manucure complète ? Avec les vernis Green Flash, je dirai une heure, parce que je prends mon temps pour affiner tous les détails. Une fois que le vernis est sec, j’utilise un stylo à cuticules que je passe autour de l’ongle. Mon amie Anna s’en sert dans son salon et elle m’en a offert un à ma dernière visite. Enfin, je mets une bonne crème pour les mains comme tous les soirs avant de me coucher.

Toujours sur Blissim, certaines utilisatrices ont déploré l’absence de brillant après plusieurs jours. Personnellement, je trouve que le résultat est toujours très bien.

Vous avez fini votre manucure, vous êtes tranquille pour deux semaines, ou moins si vous souhaitez changer de couleur.